Du rétinol au squalane, de nombreux noms d'ingrédients qui circulent promettent d'améliorer l'apparence de la peau vieillissante. Et beaucoup d'entre eux le font. La vitamine C sous forme d'acide ascorbique, par exemple, peut prévenir les dommages causés par le soleil , réduire les rides et ridules et traiter l'hyperpigmentation. Les peptides peuvent stimuler la production de collagène dans la peau, des études cliniques ont même montré qu'ils avaient un effet effet anti-rides remarquable . Niacinamide fait un excellent travail de pénétrant la peau et le laissant hydraté et plus élastique.

Mais les mêmes produits qui contiennent des ingrédients prometteurs contiennent-ils également des ingrédients nocifs ? Malheureusement, la réponse est souvent oui. De nombreux produits qui prétendent traiter ou prévenir lessignes de vieillissementpeuvent en effet irriter la peau, voire causer plus de dommages avec le temps. Il est donc très important de lire les étiquettes des ingrédients sur vos produits pour la peau et d'effectuer un test cutané avant d'utiliser tout nouveau produit. (Au cas où vous ne le sauriez pas, un test épicutané consiste à étaler une petite quantité de produit sur une partie de votre peau et à attendre 15 minutes pour voir si une rougeur ou une irritation se produit.) Découvrez ci-dessous quels ingrédients peuvent nuire à votre peau.

Huile minérale et autres dérivés du pétrole

L'huile minérale a mauvaise réputation dans le monde des soins de la peau, principalement parce qu'il s'agit d'un produit pétrolier. Les produits pétroliers peuvent former un sous-produit appelé 1,4-dioxane pendant le processus de fabrication typique de nombreux soins topiques pour la peau. La FDA considère le 1,4-dioxane comme un cancérogène humain potentiel et reconnaît que le produit chimique peut pénétrer la peau humaine s'il est appliqué dans un produit pour la peau, tel qu'une lotion. D'autres sources indiquent que le 1,4-dioxane est un toxine rénale, neurotoxine et toxine respiratoire . L'Environmental Working Group (EWG) a constaté en 2007 que 22% de tous les cosmétiques peuvent contenir le produit chimique cancérigène .

Heureusement, la FDA rapporte que la plupart des produits actuels ne contiennent probablement pas plus de 10 parties par million (ppm) de 1,4-dioxane. L'organisation considère que des niveaux de trace de 10 ppm ou moins sont des quantités sans danger pour les consommateurs. Cependant, l'utilisation de produits contenant des dérivés du pétrole qui couvrent une grande partie de votre peau, comme une lotion, peut toujours présenter un risque.

De plus, alors que l'huile minérale est un ingrédient approuvé par la FDA et peut être utile dans traiter l'eczéma ou le psoriasis , certains chimistes cosmétiques le déconseillent. L'huile minérale peut former une couche dense et huileuse sur la peau, obstruer les pores et empêcher la peau de respirer. Il peut même stopper la régénération cellulaire et entraîner des signes de vieillissement prématuré. Une fois absorbée par la peau, le corps peut être incapable de le métaboliser , ce qui fait que le produit chimique reste à l'intérieur du corps.

Parmi les autres dérivés pétroliers courants à rechercher dans la liste des ingrédients de votre produit, citons :

  • Paraffine.
  • Toluène.
  • Benzène.
  • Polyéthylène glycol (PEG), diéthanolamine (DEA) et éthanolamine (MEA).
  • l'acide éthylènediaminetétraacétique (EDTA).
  • Ingrédients contenant du propyle dans leur nom, tels que l'alcool isopropylique et le propylène glycol.
  • Parfum ou fragrance. (La grande majorité des produits chimiques qui composent le parfum sont dérivés du pétrole .)

Crèmes solaires chimiques

Bien que les écrans solaires chimiques offrent une protection contre les rayons UVA et UVB nocifs, ils ne contiennent peut-être pas les meilleurs ingrédients à appliquer sur la peau vieillissante. UN étude 2020 du Journal de l'Association médicale américaine (JAMA) ont découvert que six écrans solaires chimiques courants sont facilement absorbés dans la circulation sanguine après application. Les écrans solaires chimiques qu'ils ont étudiés comprenaient : l'avobenzone, l'oxybenzone, l'octocrylène, l'homosalate, l'octisalate et l'octinoxate. Les niveaux d'absorption chez tous les participants étaient supérieurs au seuil de sécurité de la FDA.

Tandis que la FDA recommande aux Américains de continuer à utiliser de la crème solaire pour prévenir les dommages du soleil, l'EWG souligne que la crème solaire chimique ne réduira pas nécessairement le risque de cancer de la peau . Cela est dû à la grande variation de qualité des écrans solaires sur le marché. De plus, ceux qui utilisent plus fréquemment un écran solaire sont plus susceptibles d'être exposés au soleil pendant de plus longues périodes, ce qui peut malgré tout augmenter leur risque de cancer.

En fait, les écrans solaires chimiques peuvent en fait générer des radicaux libres sur la peau, selon un petite étude Publié dans Biologie et médecine des radicaux libres . Au cours de l'enquête, les scientifiques ont créé un modèle de peau à partir de cellules de peau humaine et y ont testé trois filtres UV : l'octocrylène, l'octinoxate (octyl méthoxycinnamate) et la benzophénone-3 (BP-3). Ils ont constaté que lorsqu'ils sont exposés à la lumière UV, les filtres ont fini par tomber en panne et ne protégeaient plus la peau . Les filtres ont également généré plus de radicaux libres sur la peau au cours du processus. Pour plus de clarté, les radicaux libres sont molécules hautement réactives contenant de l'oxygène . Au fur et à mesure que les molécules tentent de se stabiliser et deviennent moins réactives, elles causent des dommages directs aux cellules. Une abondance de radicaux libres sur la peau peut accélérer le vieillissement cutané .

Heureusement, des ingrédients riches en antioxydants tels que la vitamine C (acide ascorbique) peuvent aider à atténuer les dommages causés par les radicaux libres. Pour protéger votre peau sans utiliser de crème solaire chimique, essayez une version minérale qui contient du dioxyde de titane, de l'oxyde de zinc ou les deux.

Alcools

Les alcools sont un ingrédient courant dans les hydratants et les lotions, car ils peuvent rendre les produits plus légers et plus lisses. Ils peuvent aussi aider les autres ingrédients à pénétrer la peau , car ils dissolvent les substances qui ne sont pas solubles dans l'eau. Lors de la première utilisation, les alcools peuvent rendre la peau plus ferme et plus fraîche, ce qui peut être agréable au début pour les peaux grasses. Cependant, les alcools solvants tels que l'alcool isopropylique et éthylique éliminer l'hydratation naturelle de la peau , endommageant la barrière cutanée. A noter que l'alcool isopropylique est souvent appelé alcool SD ou alcool dénaturé.

Cet effet décapant peut rendre la peau extrêmement irritée. La peau peut également réagir en produisant encore plus de sébum, et un déséquilibre du microbiome peut conduire à l'acné. Qu'est-ce qui est encore pire ? Les peaux déshydratées et irritées ont du mal à réparer et à régénérer les cellules. Ceci peut augmenter l'apparence de la peau rugueuse, des ridules et des rides .

Il est important de ne pas confondre les alcools solvants avec les alcools gras. Les alcools gras agissent comme émollients et peuvent être bénéfiques pour la peau sèche. Alcools gras courants qui conviennent aux produits de beauté comprennent :

  • Alcool cétylique.
  • L'alcool cétéarylique.
  • L'alcool stéarylique.
  • Alcool isostéarylique.

Sulfates

Les sulfates, tels que le laurylsulfate de sodium, sont extrêmement courants dans les shampooings, les dentifrices, les détergents et les nettoyants pour la peau. Ils agissent comme agents moussants pour créer une mousse riche pendant que vous nettoyez votre peau, et peut donner à votre peau une sensation de propreté irréprochable. Ils sont également considérés comme un ingrédient sûr par l'EWG, et la FDA répertorie même le laurylsulfate de sodium comme un additif alimentaire sûr en petites quantités.

Malheureusement, tout comme les alcools solvants, les sulfates peuvent être trop décapants . Ils peuvent ne pas poser de problème significatif en faible quantité, mais en grande quantité, ils peuvent rendre la peau trop sensibilisée et sujette aux dommages. Vous pouvez constater que les produits à base de sulfate provoquent des rougeurs, des démangeaisons et des desquamations en cas d'utilisation répétée. L'inflammation chronique et la sécheresse de la peau peuvent accélérer le vieillissement cutané.

Donc, si vous voulez toujours un bon nettoyage mais que vous voulez éviter l'irritation, que pouvez-vous faire ? Vous pouvez envisager des nettoyants qui contiennent de faibles concentrations de sulfates. Ces nettoyants listeront les sulfates bas sur leur liste d'ingrédients. Vous pouvez également rechercher des sulfates plus doux, tels que le sulfate de laureth de sodium , le laureth sulfate d'ammonium et l'alkylsulfate de sodium.

Sinon, il est peut-être temps d'arrêter complètement les sulfates. Parmi les autres ingrédients doux qui nettoieront votre peau sans la décaper, citons :

En fin de compte, plus les produits de votre régime de soins de la peau sont doux, moins votre peau peut être irritée. Avec les bons ingrédients, vous pouvez prévenir de nombreux dommages et un vieillissement accéléré, ce qui se traduit par une peau plus saine.